SEPPUKU présente: Shrykull & DJ Tiscar - On dit Qu'c'est Heb (2013)

by SEPPUKU - Heb

supported by
/
  • Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

     name your price

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.

credits

released December 21, 2016

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist

about

SEPPUKU Paris, France

Un rap des tripes, un rap d'équipe, un rap d'éthique, rap harakiri
3 disciples de la rime: Pei Mei, Bakyo & Mugen.

contact / help

Contact SEPPUKU

Streaming and
Download help

Track Name: Heb - 02 - Emancipation
Emancipation

J’suis c’tout maigre qui traîne sa carcasse pour ces bras cassés
Sans qu’ça l’tracasse sans même qu’il pense à s’casser
Jamais lassé des 5 à 7 pourtant du taf il y en a plus qu’assez
Seul avec sa cassette car y a trop de zincs cassés
Moi employé du mois, comme chaque soir j’opère
J’fais ma p’tite routine ma p’tite ronde mais cette fois j’repère
A une table ronde les pères de l’entreprise qui fait des pertes
Mais imperturbable est le Big Boss face à ses compères
Reste cool tempère, il a la solution à l’équation
Et la résolution réside dans l’éducation
Soit la manipulation d’l’information
Au menu on nous a servi notre cervelle bouillie
C’qui fait monter les actions
Mais qui suis-je ? où suis-je ? ou bien même qu’essuie-je ?
J’aurais beau récurer, frotter, ce sera toujours incruster de suie
Faut que je me tire de suite
Faut que j’puisse prendre la fuite
Il faut que je débroussaille mon propre chemin et ne pas suivre la-sui
Faut faire vite mais avec ces ennuis, impossible
Il faut que je puisse m’échapper cette nuit, j’suis pris pour cible
J’cours, j’esquive, j’évite mais ça fait pas mal de ‘faut’
Faute de quoi je me retrouverai prisonnier pour le moindre défaut
La pression naît, peur d’être pris au piège
Ne serait-ce qu’être surpris d’zoner
L’alarme sera à tout prix sonnée
Il s’rai temps d’ouvrir les paupières
Et d’voir qu’c’n’était pas propre hier
Et qu’aujourd’hui cela empirera et c’n’est pas une pauvre prière
Qui s’ra appropriée, à propos plier bagage est imminent
Rentre dans la bagarre ne soit pas timide, non
Voici un monde étrange qui entraîne un objectif
C’est toi qui détiens la manette pour défendre les autres chétifs.
Track Name: Heb - 03 - Fuite de L'enclos
Fuite de L’enclos

A présent j’suis leur ennemi public numéro 1
Cela fait-il de moi un homme que l’on nomme héros hein ?
Ma tête est placardée j’fais gaffe car dès j’m’élève dans les levels
J’me frotte qu’à des emmerdes, oh merde ça va barder
Les bâtards tiennent toujours la filature
Attendant ma prochaine rature
On verra qui durera qui sera à la dure
J’veux rejoindre Dame nature avant qu’on m’enterre
J’veux m’échapper loin d’ici avant qu’on m’enferme
Mais l’étau s’ressert, donc vaudrait mieux agir dans la pénombre
N’pourrait-on pas juste vivre dans la paix, non ?
Vu qu’c’n’est pas l’cas j’mets au jus mes camarades en rade
Tandis qu’les cameras me braquent
Même si pour me calmer par le bras ils ont la clé
Alors autant leur faire des tours
Leur faire tourner la tête, les embobiner ça vaut l’détour
Tour de manège et puis on fait péter leurs méninges
Un bon coup d’ménage après avec les frères, on déménage
Car je n’peux suivre leurs campagnes
Ceux qui captent m’accompagnent
Et on s’arrête que lorsqu’on est en panne
Donc j’cours toujours en route pour trouver l’issue d’secours
Partout j’me fais sé-cour, les bombes grondent, font leurs secousses
Là où j’suis c’est passé court
Du coup j’me secoue mais fait attention aux slogs et au sligs
Soit les bulldogs et les flics, ils s’liguent, se tiennent à l’afut
Te tuent si tu fais un tas d’raffuts
Ils raffolent de rafales de fusils, t’as intérêt d’être trapus
Ou d’attraper la discrétion pour entrevoir la porte de sortie
Loin des orties, des sortes d’idées sordides de c’t’usine
Qu’on sorte d’ici illico presto, qu’on s’presse tôt Big Boss est Méphisto
Méfie-toi il veut ta peau pour augmenter les rentes
Classer les rangs, tête bornée, esprit non tolérant
Et tel l’errant que j’suis il m’reste un dernier pas à faire
Pour ves-qui les pare-feu dans l’parfum de l’air causé par l’feu
Des balles, des mines qu’explosent
Surveillé par les sentinelles, rayons lasers et caméras qu’exposent
Ni vu ni connu l’horizon se rapproche de la frontière du rempart
A la limite des confins enfin j’en pars
Au moment fatidique un peu fatigué
Normal vu l’temps qu’on m’fait courir à présent intrigué
Par la suite des événements et de ce qui m’attend
Mais maint’nant je suis bien loin des yeux qui matent tant
Track Name: Heb - 05 - Le Retour du Bâtard
Le Retour du Bâtard

Arrière marche en retour
Allons tout refaire à l’envers
Plus balaises sont les barrières
Et moins à l’aise je passerai au travers
Je dois tout d’même retourner sur mes pas
Je dois toucher à mon but donc ta sale main sur moi tu mets pas
Et ça m’aide pas leurs propagandes
Donc j’mettrai pas d’gants
A peine rentré vas-t’en mais mon poste reste vacant
De retour de vacance j’suis rechargé à bloc
Une nouvelle ère s’impose, on a à faire pour changer d’époque
Rêve de tout révoquer ou bien de tout disloquer
Suis-moi en espérant maintenant que tous disent OK
Les niveaux d’plus en plus durs et les ennemis d’plus en plus rudes
Aucune raison que cela dure même si ils envahissent les rues de tout-par
Ils ont placé les charges pour qu’tout parte
Demi-tour, pas question, pas moyen, surtout pas
C’est le flip, Big Boss panique il voit couler son Titanic
Et ouais Heb est là et le p’tit te nique
Ce qui te dit de renforcer les barrages car je fais sauter les portes
Et à chaque passage beaucoup de frères se téléportent
Tes unités s’amoindrissent et toi tu gères de moins en moins ta matrice
Et de loin ça m’attriste
Triste histoire, elle n’reste pas moins qu’une fiction
Mais qui n’a pas rêvé de révolution juste pour la moindre friction
Qu’ils se retrouvent au pied du mur
Eux qui pensaient frôler les astres
Que ceux qui nous regardent de haut
Descendent d’leur nuage dans leur désastre
Qu’ils mettent pied à terre car ils ne volent pas très haut
Malgré leur hauteur restent terre à terre
Donc dois-je attendre qu’ils me descendent ?
Non, allons gravir les échelons
Mais p’t’être qu’ils ont assez mérité qu’on les sèche ? non
Qu’on les fasse iech ? non Pour délit d’facies ? non
Laissez-moi donc opérer à la magie pour leur faire faire une sieste longue
Tout près de leur siège j’longe
Et non dans leurs pièges j’plonge
J’créé leur faillite et pour la moindre pièce s’rongent
C’est sur les murs qu’nous pisserons voilà ma détermination
En plus d’leurs entourloupes ils loupent toutes leurs vaines actions
D’ailleurs j’fausse leurs plans, la preuve ils restent en planque
Un véritable jeu qui devient réel en l’samplant
Bon, revenons-en à nos moutons
Les charges explosives n’attendent plus qu’la pression d’un bouton
J’infiltre les plus hauts étages j’me tape un stage
J’me faufile dans ce détestable Etat pas stable
Sympa, mais l’impression qu’ils n’lâcheront pas l’steak
Veulent nous tuer comme les Aztèques qu’ce soit bien laz-deg
Mais rien à battre, j’pars pas pour l’abattoir
J’suis pas un rat d’laboratoire
J’n’ai qu’un cerveau doté d’un pouvoir oratoire
Et pas de gloire à toi, toi qui veux nous mettre à genoux (en joug)
Et ne croit surtout pas que l’on va tendre notre joue
On n’joue plus, tout près d’mon but on m’trouve plus
L’avis d’recherche s’accentue, la rançon beaucoup plus
Et nous voilà à la mission finale
Et tout est engagé pour que ça finisse mal
Track Name: Heb - 06 - Extermination
Extermination

Dans c’jeu mon nom est devenu dangereux
Y avait à faire ce qu’il y avait à faire y avait pas d’autres enjeux
Il y a cette porte rentrant je me retrouve dans la salle des machines
J’vais mettre les pleins gaz pour tout faire péter, t’imagine
Cette image je les rêvée tant d’fois
La plupart du temps on s’y contente d’croire mais là content d’voir
Réaliser parfaitement tous mes vœux
J’actionne enfin la manette avec la force de mes vieux
Qui m’ont soutenu dans ce pénible périple
Dans cette fourmilière où trop pour un penny périssent
Et oui c’est pourri terrible
J’dégage à présent de Babylone ou d’Rupture Farm
J’engage une rupture ferme mais là que des durs fars
Eblouissants m’aveuglent, des coups à la tête m’assomment
Putain mais qu’est-ce qu’ils me veulent
P’t’être que je règle la somme
Mais laquelle ?
J’ouvre les yeux, étourdit
En tout sur j’vais pas tout t’dire
Ainsi pour eux j’suis l’terroriste le pirate
Et vu qu’ils ont ma chair ça augmente les prix grave
Big Boss surpris rage que j’ébranle tous ses plans tout au long du voyage
De long en large, à l’malmener dans les virages
En marge du système mon exécution est proche
Et c’est dans ce moment même, où tu sais qui sont les proches
Ou du moins qui s’en rapprochent
Je suis sur le point de dire mes derniers mots
En gardant la mine haute

Juste au-dessus du hachoir
J’entends seulement les rires des sbires qui me tiennent le crachoir
Il aurait mieux fallu que je me cache c’soir
J’ai lâché les potes j’leur ai dit à chacun casse toi
Big Boss prend pied à me voir me déchiqueter
J’suis de la viande avariée depuis longtemps étiquetée

Et c’est là que de nouveau Grand Visage
Apparaît et hop on s’évapore dans le paysage
On va pas tortiller du cul pour chier droit
J’préfère rester chez moi
Qu’on ait les doigts d’pied en éventail
C’est c’que je souhaite moi
Ouais j’aspire à la paix
Et fière que mes frères soient présent à l’appel